Accueil du site > Outils de publication > FreepapeR > Le lecteur FreepapeR v0.5.0

Le lecteur FreepapeR v0.5.0

Visualiser les fichiers PDF dans les pages WEB

jeudi 3 juillet 2008, par Franck Ruzzin

Pagegangster, Motion Paper, scribd.com, myplick.com..... tous ces sites proposent la publication en ligne de vos documents PDF.
Il faut pour cela au préalable uploader ses documents sur les serveurs du prestataire choisi, un peu à la manière des YouTube ou Flickr.
FreepapeR aussi permet la visualisation en ligne de fichiers PDF, mais il s’installe sur son propre serveur et les documents que l’on affiche ne quittent jamais le domaine, ne sont jamais altérés, sont toujours disponibles...




I - Pourquoi FreepapeR


Pagegangster, Motion Paper, scribd.com, myplick.com..... tous ces sites proposent la publication en ligne de vos documents PDF. Il faut pour cela au préalable uploader ses documents sur les serveurs du prestataire choisi, un peu à la manière des YouTube ou Flickr.

Cela ne pose pas de problème dans la majorité des cas. Cependant, on ne souhaite parfois pas que ses documents deviennent publics, qu’ils soient analysés par des robots ou encore que de la publicité y soit inséré.

FreepapeR aussi permet la visualisation en ligne de fichiers PDF, mais il s’installe sur son propre serveur et les documents que l’on affiche ne quittent jamais le domaine, ne sont jamais altérés, sont toujours disponibles...

Le principe est le suivant :

- Le document à visualiser est déjà situé sur le serveur
- Il est converti grâce à la boite à outil (GPL) swftools .Ainsi, on obtient un nouveau fichier, qui est la version SWF du fichier PDF original
- On utilise un programme SWF pour naviguer dans le fichier généré

Remarque : Cette méthode de présentation d’information ne permet pas, à la différence de l’écriture textuelle le référencement par les moteurs de recherche, le document étant « caché » au monde par le lecteur SWF. Il y a toujours moyen de trouver des artifices tels qu’insérer dans la page du contenu textuel caché, mais cela est néanmoins à déconseiller.

Pour faire fonctionner cet outil, il faut un serveur WEB et php 4 ou 5. Bien entendu, il faut idéalement pouvoir exécuter des routines de la boite à outils swftools sur le serveur, ce qui est sans doute le point le plus délicat. Mais nous verrons par la suite des méthodes alternatives permettant de contourner ce point, notamment dans le cas des hébergements mutualisés sans accès SSH.

II- Implantation du lecteur FreepapeR


Extraire le contenu de l’archive freepaper.0.5.0.zip, dans le dossier de votre choix. Si vous souhaitez une structure de fichier différente de celle proposée, il faudra penser à éditer les deux variables situées en début du fichier freepaper.js :

var m_freepaper_swfUrl="swf/freepaper.0.5.0.swf"; //chemin et nom vers le fichier swf "freepaper.swf"
var m_freepaper_phpURL="php/freepaper.php";     //URL du script PHP freepaper.php

On utilise la boîte à outils javascript swfobject 2.0.

Note : la documentation sur l’usage de swfobject ainsi que le téléchargement de l’archive se fait à l’adresse suivante : http://code.google.com/p/swfobject/


1) Importer dans la partie de la page les fichiers javascript swfobject.js et freepaper.js.


<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr" lang="fr">
<head>
        <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=utf-8" />
        <title>Utilisation de FreepapeR</title>
        <script type="text/javascript" src="javascript/swfobject.js"></script>
        <script type="text/javascript" src="javascript/freepaper.js"></script>
</head>


2) Ajouter le code indiquant le point d’insertion du lecteur FreepapeR dans la page :


<div id="freepaper1">
        <a href="http://www.adobe.com/go/getflashplayer">
                <img src="http://www.adobe.com/images/shared/download_buttons/get_flash_player.gif" alt="Get Adobe Flash player" />
        </a>
</div>

Si le plugin Flash est manquant ou si la version est trop ancienne, alors cette partie du code sera utilisée pour le lien vers le plugin adéquat. L’élément important est id, dans notre exemple "freepaper1" qui permettra d’indiquer à la boite à outils swfobject où implanter, si possible, le lecteur FreepapeR. Ainsi, le conteneur <div> d’id freepaper1 devrait être remplacé par un objet SWF.

3) Créer le lecteur FreepapeR, avec ses options


<script type="text/javascript">
 //Options pour l'insertion d'un lecteur FreepapeR
        var flashvars = {
                pdfURL : "gazetteCDM_1_200804.pdf"    //obligatoire
        };
        var params = {
                width:600,    //optionnel
                height:800    //optionnel
        };
        var attributes = {
                altContentId:"freepaper1",    //optionnel
                trace:true          //optionnel
        };
        //Insertion d'un lecteur FreepapeR
        freepaper.embedDoc(flashvars,params,attributes);
</script>

- pdfURL : obligatoire - chemin du document PDF à afficher
- width : optionnel - la largeur de l’écran FreepapeR (valeur par défaut, 600)
- height : optionnel - la hauteur de l’écran FreepapeR (valeur par défaut, 800)
- altContentId : optionnel - id du noeud dont on remplace le contenu par le lecteur FreepapeR (valeur par défaut, "freepaper1")
- trace : optionnel – si true, affiche des infos sur l’avancée du traitement

Si on souhaite ne pas définir une valeur, il suffit de ne pas écrire la paire correspondante. Si on ne souhaite définir aucune valeur pour un objet il faut tout de même créer un objet vide, par exemple :
params={}
attributes={}

ATTENTION : dans la description des attributs d’un objet (flashvars, pageData ou attributes), il est indispensable de séparer deux valeurs par le caractère virgule ",", sauf pour le dernier qui ne doit EN AUCUN CAS être suivi de virgule (cela provoque une erreur avec IE et Opéra) !

Lorsque la page décrite ci-dessus est affichée dans un navigateur , on obtient le lecteur FreepapeR avec le document à visualiser chargé.

 

Enfin presque !

Pour que tout se déroule comme précédemment décrit, il faut encore installer la boîte à outils SWFTOOLS qui va prendre en charge la conversion du fichier PDF en SWF. L’installation est décrite en 3, des solutions alternatives sont décrites en 4.

 

III- Installer la boîte à outils swftools


Se rendre sur le site http://www.swftools.org/download.html et récupérer l’archive :

swftools-yyyy-mm-dd-vvvv.rar pour un système windows
swftools-yyyy-mm-dd-vvvv.tar.gz pour un système linux

1.Windows
Extraire les fichiers de l’archive, puis placer l’exécutable pdf2swf.exe sur le serveur, dans le dossier de son choix.
2.Linux
Extraire les fichiers de l’archive, et les placer sur le serveur dans un dossier temporaire. Se connecter par SSH au serveur (cela suppose d’avoir un accès SSH), se rendre dans le dossier temporaire ou l’on a extrait les fichiers, puis lancer les commandes :

./configure (ayant auparavant réglé le bit d’exécution de ce fichier à 1)

Lorsque le traitement est terminé, lancer

make

On peut s’arrêter là, puis copier le binaire pdf2swf depuis le dossier src pour le placer dans le dossier de son choix. Bien penser à s’accorder les droits de lecture et d’exécution. On peut aussi si on a les droits root poursuivre l’installation dans le système avec make install.

3.Puis dans les deux cas
ouvrir le fichier pdf2swf.php et régler le contenu de la variable pdftoolsPath pour qu’elle indique le chemin vers l’exécutable pdf2swf, par exemple :

$this->pdftoolsPath='/kunden/homepages/16/d211615240/htdocs/bin/free/';
ou
$this->pdftoolsPath='D:\\www\\publications\\freepaperdemo\\';
ou encore
$this->pdftoolsPath='../';
ou bien encore
$this->pdftoolsPath='..\\';

Dans le dossier qui contient un PDF à visualiser, le système doit pouvoir créer un fichier avec l’extension pdf.swf : il faut donc avoir les droits en lecture et en écriture dans ce dossier.

 

IV- Je ne peux pas installer swftools sur mon serveur


Sans accès SSH, point de salut, on ne peut fabriquer le binaire pdf2swf.

Il y a des pistes alternatives

- J’ai trouvé un binaire pour ma distribution Linux

Dans ce cas, il suffit de placer ce binaire dans un dossier de son serveur, puis de régler la variable $this->pdftoolsPath, comme décrit en 3-3.

- Je télécharge le binaire en local, je converti les PDF en local, puis je place les fichiers sur le serveur

On procède comme décrit en 3-1 puis 3-2, mais en installant PDF2SWF en local.

Il faut ensuite convertir en local les fichiers PDF à visualiser. La ligne de commande pour produire le fichier swf est la suivante :

pdf2swf -t -o documentAVisualiser.pdf.swf documentAVisualiser.pdf

si le fichier PDF à convertir s’appelle documentAVisualiser.pdf par exemple.

Pour terminer, il faut uploader chaque fichier pdf, puis chaque fichier pdf.swf (dans le même dossier que le pdf), et dans cet ordre.

- Lorsque Freepaper s’initialise et cherche à restituer le fichier PDF passé en paramètre : s’il existe un fichier « pdf.swf » situé dans le même dossier et qui est plus récent que le fichier « pdf », alors le comportement est d’afficher le document « pdf.swf », sans pratiquer de recalcul, c’est à dire sans faire appel au binaire pdf2swf.

 

V- Erreur rencontrées lors de la conversion


EXEC RETURN VALUE : 0 -> tout s’est bien déroulé
EXEC RETURN VALUE : 1 -> le fichier pdf2swf n’a pas été trouvé
EXEC RETURN VALUE : 6 -> fichier PDF non lisible
EXEC RETURN VALUE : 11 -> erreur de segmentation (pdf2swf invalide)
EXEC RETURN VALUE : 126 -> pdf2swf a été trouvé mais n’est pas exécutable
EXEC RETURN VALUE : 127 -> le fichier pdf2swf n’a pas été trouvé

 

Documents joints

Répondre à cet article